ÉvénementSlider

Algérie : démission de Tayeb Belaïz, le président du Conseil constitutionnel

Tayeb Belaïz, le président du Conseil constitutionnel, a présenté mardi 16 avril sa démission au président par intérim Abdelkader Bensalah. Ce fidèle d'Abdelaziz Bouteflika, deuxième personnage de l'État après le remplacement de l'ex-président de la République, avait été nommé en février à la tête de l'instance.

« Le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaïz, a informé les membres du Conseil, lors d’une réunion tenue mardi 16 avril 2019, qu’il a présenté au chef de l’État sa démission du poste de président du Conseil constitutionnel qu’il occupe depuis la prestation de serment le 21 février dernier », a souligné l’instance dans un communiqué.

Dans sa lettre de démission adressée au chef de l’État, « M. Belaiz a exprimé son souhait que Dieu préserve l’Algérie et le peuple algérien vaillant de tout danger », ajoute le texte, cité par l’agence officielle APS.

 

Montre plus

Algérie Diplomatique

Est un site d'information global qui traite l'actualités politiques et diplomatiques de manière professionnelle et objective, tout en apportant un éclairage sur les opinions et analyses nationales et internationales, de manière libre et responsable.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close