ReportageSlider

L’Italie et la révolution Algérienne …

Salem Giuliano, l’Italien qui a combattu la France et a participé à la révolution Algérienne

La révolution Algérienne a libéré l’Algérie du colonialisme brutal qui l’a occupée pendant 132 ans, cette révolution qui a débuté le 1er novembre 1954 et dont laquelle un million et demi de martyrs ont donné leurs vies pour que vive l’Algérie. Cette révolution juste et légitime a inspiré de nombreux étrangers vivant en Algérie, Ils partageaient la conviction que le peuple Algérien avait le droit de jouir de son indépendance et de retrouver sa souveraineté.

Parmi les étrangers ou les personnes d’origine étrangère, le héros Salem Giuliano « d’origine italienne », dont la famille s’est installé à Annaba vers 1800, son grand-père Jean Batiste GIULIANO s’est converti à l’islam et a pris le nom de « cherif Giuliano », le petit-fils « Salem » est né le 31 août 1930 à Seybouse « Joinville ».

Salem Giuliano a rejoint La révolution en 1956 à la base de l’est Algérien et a évolué dans les responsabilités jusqu’au grade de Commandant, ce grade le qualifia pour diriger le Quatrième bataillon et donc il participa à la célèbre bataille de Souk Ahras, qui avait fait 639 martyrs et 300 soldats français tués, sa légion a eu la  priorité de franchir la ligne « Maurice ».

Le Commandant Giuliano a participé héroïquement dans diverses batailles à travers le territoire algérien, du temps de l’indépendance, en 1965 il s’est fortement opposé au coup d’Etat du Président Boumedienne, il s’est donc retiré de l’armée nationale, il est aussi connu qu’il était très proche du défunt président Chadli Bendjdid.

L’homme est décédé dans le silence à l’hôpital d’Annaba à l’âge de 89 ans, le vendredi 27 septembre 2019, mais il restera immortel dans la mémoire nationale, à l’instar d’Henri Maillot, Pierre Chaulet, Maurice Audin et de Frantz Fanon qui croyaient en la cause du peuple Algérien et de sa grandeur. Grand salut à tous ceux qui ont cru à la cause Algérienne.

Il est juste important de citer que l’épouse de Salem Giuliano, « Yamina Sinaoui » avait rejoint elle aussi le maquis et a accompagnée son mari à la base est, ces hommes et ces femmes révoltés étaient déterminés à libérer l’Algérie et ils ont fini par arracher cette indépendance le 5 juillet 1962.

Vive l’Algérie, la gloire et l’éternité de nos martyrs.

Montre plus

Djamel Benali

Djamel Benali ,journaliste et membre fondateur du journal Echourouk El Arabi. de 1991 a 2002, Journaliste a la télévision national, depuis 2002, Rédacteur en chef de l'émission fi dairet edou pendant 10 ans, Rédacteur en chef central des émissions spécialisées, et les grands reportages a L,E.N.T.V de 2009 a 2012, Concepteur et présentateur de l'émission fi siak. Et likaa El Ousbou3. Journaliste spécialiste de l'actualité international et de la diplomatie. Et de la politique national. A interviewe les grandes personnalistes internationales, a l'image de Boutros ghali Secrétaire général des nations unis. Lakhdar el Ibrahimi, Jefrey Feltman, Robert Ford, Fratini, Jean pierre Raffarin, Chevènement, Yves bonnet, Arnaud Montebourg, William waurd chef d'africom, Djamel Benali est aussi membre fondateur de la chaîne d'zair news et directeur adjoint charge des émissions et les grands reportages, de 2014 a 2016 rédacteur en chef central des émissions a Chourouk news. de 2016 a 2017 fondateur et directeur général du site électronique Algérie diplomatique ,en langue arabe et française, auteur de deux livres, Chouhoud wa mawakif .et Hiwarat Fi siassa. Et directeur de l'information numerique.et du multimedia et du site electronique de la television nationale.depuis mars 2020 Jusqu, a ce jour

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close